Des lunettes pour simuler la basse vision

Classé dans : Actualités, La Prévention | 0

La malvoyance peut être liée à plusieurs pathologies oculaires comme la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge), le glaucome, la rétinopathie diabétique, la rétine pigmentaire ou la cataracte. Les personnes malvoyantes sont confrontées à des difficultés au quotidien, que leur entourage ne comprend pas toujours. Afin d’offrir une sensibilisation plus concrète et ludique à l’entourage, Optic 2000 propose une mallette de lunettes de simulation dans ses magasins spécialisés basse vision.

Ces lunettes, imaginées par le collectif ReSanté-Vous, simulent trois pathologies visuelles : la DMLA, le glaucome et la cataracte. Deux niveaux de simulation sont proposés pour chaque maladie, une atteinte sévère et une atteinte intermédiaire.

• Pour la cataracte, les lunettes imitent une vision floue à toutes les distances. La personne a l’impression d’avoir un voile blanc devant les yeux. Elle a des difficultés pour se déplacer, mais aussi pour lire ou écrire.

• Les lunettes de DMLA simulent une atteinte centrale de la rétine, un scotome qui oblige à utiliser la rétine périphérique dont les performances sont médiocres pour la vision fine et la perception des objets. Ainsi, la personne qui porte les lunettes expérimente une baisse de l’acuité visuelle mais aussi une perte partielle de la vision des couleurs.

• Pour le glaucome, les lunettes altèrent la vision de façon à ce que la personne voie les choses de manière plus diffuse. La perte de la vision n’est pas centrale, elle couvre toute la rétine.

Pour en savoir plus sur le dispositif